COMMENT CHOISIR LES EMBALLAGES ET LA PROTECTION DE MES PRODUITS POUR UNE MEILLEURE VENTE ?

– Protection du produit
– Effet de l’emballage sur les autres types de dommages
– Contamination chimique
– Choix des emballages pour les produits frais

denree

Protection du produit
Des conditionnements et des techniques de manutention appropriés peuvent réduire les dommages auxquels les produits frais sont exposés lors de la commercialisation. Voici quelques précautions indispensables:
– Pour que l’emballage lui-même n’endommage pas les produits en cours de manutention et de transport, les caisses ou les cartons d’emballage doivent être correctement assemblés; les clous, agrafes et échardes sont un inconvénient des caisses en bois.
– Chacune des unités de produit doit être emballée pour éviter que ces unités ne frottent les unes contre les autres en cours de manutention et de transport; les emballages «tout-venant» sont particulièrement sensibles aux vibrations.
– Des meurtrissures sont occasionnées par des récipients trop remplis ou par l’effondrement des caisses; l’effondrement peut être dû à la fragilité des parois des caisses, au ramollissement des cartons par l’humidité, ou pendant l’empilage des caisses parce qu’on n’a pas veillé à ce que les parois latérales et d’extrémité soutiennent celles du dessus; les empilements de caisses ne doivent jamais dépasser la hauteur recommandée par le fabricant.
– Les produits placés dans des sacs de jute ou des filets sont particulièrement sujets aux dommages dus aux chocs; les sacs de 25 ou 50 kg, généralement utilisés pour des produits ayant relativement peu de valeur tels que les légumes-racines ou les tubercules, sont souvent malmenés en raison de leur poids; lorsque c’est possible, on réduira au minimum les manutentions des produits en sacs, en gerbant ces derniers en chargements unitaires sur palettes ou en caisses palettisables.
Effet de l’emballage sur les autres types de dommages
Chaleur, refroidissement ou congélation. D’une manière générale, les emballages ne sont pas de bons isolants et ne contribueront guère à empêcher les dommages dus à la chaleur ou au froid. L’absence de ventilation dans les emballages retarde le refroidissement et peut entramer des dommages imputables à la chaleur dégagée par le produit lui-même. Des emballages en polystyrène expansé, récemment mis au point, présentent de bonnes qualités d’isolation et sont utilisés, recouverts de glace, pour transporter les légumes présentant une activité respiratoire élevée. Ces emballages restent hors de portée de la plupart des pays en développement à cause de leur prix et de la difficulté à se les procurer.
Dommages infligés par l’humidité et l’eau. L’humidité et l’eau (la pluie par exemple) viennent rapidement à bout des cartons qui se ramollissent et se disloquent lorsqu’ils sont humides. C’est un problème qui ne peut être résolu qu’à la fabrication, en imperméabilisant les cartons à la paraffine ou en les doublant de matière plastique.
Les produits emballés dans des sacs humides ou des caisses ou cartons mouillés s’abîment plus rapidement.
Contamination chimique
L’emballage ne protégera pas le produit de la contamination due aux sources extérieures de substances chimiques. Les récipients eux-mêmes s’imprègnent de ces substances et contribuent à la contamination.
Les sacs, ainsi que les caisses ou cartons démontés en attente d’assemblage, ne doivent pas être entreposés à proximité de substances chimiques.

Choix des emballages pour les produits frais

7964357_orig

L’emballage étant souvent l’un des principaux éléments de coût dans la commercialisation des produits, le choix des contenants destinés aux opérations commerciales doit être mûrement réfléchi.
Outre le fait de fournir un emballage de dimensions constantes qui protégera le produit, le contenant doit satisfaire à d’autres exigences:
– il doit être facile à transporter lorsqu’il est vide et occuper moins de place que lorsqu’il est plein, par exemple: caisses en plastique s’emboîtant les unes dans les autres lorsqu’elles sont vides, cartonnages pliants, sacs en jute, en papier ou en plastique;
– il doit être facile à assembler, à remplir et à fermer soit à la main, soit au moyen d’une machine simple;
– il doit assurer une ventilation convenable du contenu en cours de manipulation et de transport;
– sa capacité doit être adaptée à la demande du marché;
– ses dimensions et sa conception doivent être adaptées aux moyens de transport disponibles afin qu’il puisse se charger correctement et solidement;
– il doit être rentable par rapport à la valeur marchande de la denrée à laquelle il est destiné;
– on doit pouvoir se le procurer facilement, de préférence auprès de plusieurs fournisseurs.

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES, VOS QUESTIONS
NOUS SOMMES A VOTRE DISPOSITION
abonnez vous et recevez directement nos publications dans vos mails gratuitement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s