methode de calcul du transport aérien

A/ Les tarifs aériens 
 
Une fois que le poids taxable des marchandises est établi, il faut procéder à la taxation (établissement du prix) du transport aérien. Il existe différentes grilles tarifaires en fonction de la nature des colis.
   
– Tarif général ou General cargo : s’applique d’après un barème par tranches de poids. Les prix sont en général au kg taxable et concernent toutes sortes de marchandises. Les tarifs IATA sont harmonisés et s’entendent d’aéroport de départ à aéroport d’arrivée.

– Tarif Co-rate (commodity rates) : Concerne certaines catégories de marchandises à envois fréquents et continus (périodiques, journaux médicaments, tabacs etc.)

- Tarif ULD (United Load Device) pour les envois rassemblés en conteneurs de groupage

- Tarifs spéciaux : souvent « ad valorem » ou à l’unité de chargement tels les automobiles, les œuvres d’art ou encore les animaux vivants.

  
B/ La méthode de calcul du fret
 
Le coût du fret aérien est égal au poids TAXABLE (à l’avantage de la compagnie aérienne) multiplié par le prix au kg, toutefois sans pouvoir avoir un prix total fret moins élevé que le minimum indiqué).
 
Le transporteur aérien admet un rapport poids volume de 1 pour 6 (1T pour 6M3) et taxera au poids brut pour un rapport inférieur ou égal à 1 pour 6.

· Exemple no 1 : pour un colis de poids brut : 2T, et de volume 6 M3
Rapport poids – volume : 6/2= 3 à (3 6)
Soit une taxation au poids équivalent c’est à dire : 3T (1T->6M3 alors 3T->18M3)

C/ La règle du payant-pour
 
Elle s’applique aux tarifs présentés par tranches de poids et en prix dégressifs. A l’avantage du chargeur elle permet de bénéficier de l’avantage lié à la dégressivité. Le chargeur / Transitaire a tout à fait le droit de taxer sur un poids fictif pour arriver dans une tranche supérieur avec un prix au kg. inférieur s’il en résulte un coût total à son avantage
 
Par exemple : de 300 à 500 kg : 1500 FCFA / kg
De 501 à 1000 kg : 1.200 FCFA / kg
On constate que pour 450 kg (450 x 1500 FCFA) il vaut mieux être taxé à 501kgs (501 x 1200 FCFA) soit 601.200 FCFA au lieu de 675.000 FCFA.
 
Conseil : Calculez vous-même le seuil d’accession au payant pour en retenant la formule pour être certain que l’opération est à votre avantage.

D/ Les frais annexes 
 
Concernent les prestations offertes par les compagnies. En fonction de l’expédition, des surcharges peuvent s’ajouter par exemple :
 
AC (Animal Container) : location d’une stalle pour le transport d’animaux vivants.
AS (Assembly Service) : regroupement des différents colis d’une expédition reçus séparément.
AW (Air Way Bill fee) : frais d’établissement de la LTA.
BF (Cargo Manifest) : fourniture d’une copie de la manifeste marchandise.
BR (Bank Release) : obtention de la mainlevée d’une banque pour remise de la marchandise au destinataire (Crédit Documentaire).
CD (Clearance and Handling at Destination): manutention à destination.
CH (Clearance and Handling at Origin): manutention au départ.
FC (Charges Collect Fee) : frais pour encaissement en port dû.
GT (Gobernment Tax) : taxe prélevée par autorités locales.
UH (ULD handling) : Frais de manutention de l’ULD (Unité de manutention).
IN (Insurance) : assurance de la marchandise.
LA (Live animals).
MA (Miscellaneous Charges Due Agent) : frais divers revenant à l’agent.
MC (Miscellaneous Charges Due Carrier) : frais divers revenant au transporteur.
MD (Miscellaneous Charges Due Final Carrier) : frais divers revenant au dernier transporteur.
MY (Fuel Surcharge) : pour plus d’information sur la surcharge carburant, cliquez ici.
PK (packaging) : Frais d’emballage supportés par la Compagnie
RA (Dangerous Goods Fee) : traitement de marchandises dangereuses.
SD (Surface Transportation at Destination) : post-acheminement par voie de surface.
SI (Stop in Transit, Reclaim, or Return to Shipper) : exercice de son droit de disposition de la marchandise en cours de voyage par le chargeur.
SR (Storage) : stockage à destination au-delà du délai de garde normal.
SU (Surface Transportation at Origin) : pré-acheminement par voie de surface.
UD (Demurrage) : utilisation d’une palette ou d’un conteneur propriété de la compagnie ou de l’agent au-delà du temps normal associé au transport.
UF (Recontouring) : reconditionnement d’une palette ou d’un conteneur impropre au transport aérien.
Les frais annexes font l’objet de codification sur la LTA On en compte environ une cinquantaine repérable par des sigles de 3 lettres.
 
E/ Co-Rates ou Commodity Rates (tarifs spéciaux par type marchandises)

Il s’agit d’une taxation particulière (moins chère). Les Co-Rates sont des tarifs spéciaux applicables pour certaines catégories de marchandises bien précises. La définition de la nomenclature est indiquée par un numéro de CO-RATE (ou ITEM). Il faut rechercher les numéros applicables pour la destination précise et voir s’ils correspondent à ce que l’on a à expédier. Il faut bien utiliser la liste qui correspond à la région géographique, car il y a une liste IATA et une liste ATAF.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s